mardi 15 septembre 2020

CAROSSERIES

Mon co-auteur et ami GEORGES VAN LINTHOUT sera présent le week end prochain , les 19 et 20 septembre au salon BD de Saint Junien (à côté de LIMOGES) pour dédicacer -entre autres- le dernier opus de notre série BRIAN BONES « DS 29 » (Ed.Paquet) auquel sera consacré une exposition. 
Ce festival dont Georges Van Linthout a du reste réalisé l’affiche donnera également lieu à un rassemblement de voitures anciennes…


dimanche 6 septembre 2020

RETOUR SUR TERRE

Pour oublier que les vacances sont finies et que la rentrée se passe sous des auspices pour le moins curieuses, je vous convie à renouer avec les aventures et le destin singulier de MANDOR. Personnage clé (et narrateur) du cycle TER, (mis en images et en couleurs par le remarquable CHRISTOPHE DUBOIS), MANDOR et ses compagnons reviennent pour une nouvelle saison, elle aussi de 3 albums, intitulée TERRE.


TERRE T.1 / LE VIEUX MONDE 
(72 pages couleurs )
 Rodolphe & Dubois 
Editions Daniel Maghen

Nos héros ont en effet dû abandonner le JUPITER , énorme navire spatial à la dérive, et se retrouvent sur une planète étrange qui pourrait bien être ce que sera demain notre Terre. 
Possible, même si pas certain. En tout cas cette planète va s’avérer riche en mystères et pièges de toute sorte…

jeudi 4 juin 2020

VERTIGES

Cet album, publié en 1986 (il y a 34 ans!) aux éditions Vents d’Ouest, -encore indépendantes , pas encore reprises par Jacques Glénat- est sans doute un des albums qui me représente le mieux:ni héroic fantasy, ni polar, juste dotée d’une pointe de fantastique, cette chronique-promenade sur un sentier escarpé dominant la falaise, permet de raconter une suite de petites histoires oniriques et souvent tragiques et d’évoquer une galerie de personnages loufoques voir délirants dont le destin semble ici devoir brusquement s’accélérer…

J’avais rencontré JACQUES HENRI TOURNADRE quelques mois plus tôt au Salon d’Angoulême où il venait de recevoir le prix des jeunes talents. 
Pierre Christin lui aussi l’avait remarqué (ils devaient publier deux albums ensemble chez Dargaud). Nous avions vite sympathisé et l’idée de ce volume constitué d’un ensemble de récits avait vu le jour. Jean-Pierre Dionnetzébulon versatile, s’était enthousiasmé pour la première histoire qu’il publia dans « Metal », n’accordant aux suivantes qu’un regard dédaigneux. 
Chose rare pour l’époque, l’album vit donc le jour sans autre prépublication! 
Album « direct » donc, et voué au registre des ventes modestes.

Pourtant je croise de temps en temps des gens qui m'en reparlent, évoquant cette invitation au vertige avec de petites étincelles dans les yeux. 
L’éditeur-galiériste Daniel Maghen est de ceux-là.
Les écouter est comme un élixir…
Rodolphe