lundi 12 juillet 2021

RADCLIFF

A paraitre, fin aout, le premier volet d’un diptyque intitulé RADCLIFF, 

dessiné par LAURENT GNONI avec lequel nous avions signé il y a quelques années, un roman graphique « JE SUIS UN AUTRE » (Ed.Soleil). Il s’agit cette fois d’un récit plus réaliste, plus âpre aussi, situé dans l’Angleterre du début du XVIIIéme siècle, et mettant en scène un jeune garçon en quête de sa véritable identité…
Les lecteurs bienveillants verront dans cette histoire un peu de Dickens, un peu de roman noir à l’anglaise ( Ann Radcliff, Mathurin,Walpoole) un rien de magie encore, à la façon d’Harry Potter…
De l’aventure, du mystère, un drame familial, quelques traces d’angoisse, mais encore de l’émotion, du chagrin, des rêves debonheur et qui sait, peut-être de l’amour?…

(à noter que l’album fait partie des titres sélectionnés pour le Prix Landerneau
 organisé par les magasins Leclerc)

Ci dessous trois pages (couleurs directes) de Laurent Gnoni)





mardi 29 juin 2021

SOMBRE LUNDI

Horrible journée, hier. "Docteur Milou" (c'est le nom de la société) est venu piquer mon vieil ami à 4 pattes, Monsirur Minet affectueusement surnommé Titi, qui passait ses journées sur mon bureau, ma main dans sa fourrure





Bouffé par une horrible tumeur qui lui avait déjà fait perdre un oeil et le défigurait, 
le pauvre vieux perdait tous ses repères et geignait dans le vide… 
Préparer un ami à la piqure définitive, puis le mettre en terre dans un coin de jardin
est une épreuve que je n'imaginais pas aussi terrible!

"Ne me secouez pas car je suis plein de larmes »

lundi 21 juin 2021

MANDRYKA

Je ne pouvais donner l’impression que j’ignorais le départ de NIKITA MANDYKA, père du fameux CONCOMBRE MASQUE, co-créateur de L’ECHO DES SAVANES, inventeur du titre METAL HURLANT, rédacteur en chef de CHARLIE MENSUEL
Pourtant je ne me sens pas de ponctuer mon chagrin de  "BRETZEL LIQUIDE » bien sonnés, et encore moins de sortir quelques anecdotes communes.
Bien sûr il y en eut! Et je pourrais évoquer le rôle formidable qu’il eut à CHARLIE quand je n’étais encore qu’un modeste pigiste… 




Oui  Mandryka était un type épatant, drôle, curieux, cultivé, pas du tout imbu de lui
même mais au contraire trés à l’écoute des autres. En sa présence, je ne me suis jamais ennuyé et j’ai appris. Voilà.

Que dire d’autre? Le créateur surdoué, tous en ont déjà parlé et je n’ai rien à ajouter. 

...Hormis qu’au niveau humain, c’était un homme bien. Bien et beau. 
Comme on n’en rencontre qu’un petit nombre durant sa vie…
C’est tout
Salut Nikita
Rodolphe